Le chantage numérique

En octobre, j’agis pour lutter contre cette menace

Chantage numérique, kézako ?

Léa - hackeuse

Comment quelqu'un que je ne connais pas pourrait-il me faire chanter en raison de mon activité sur Internet ?

Une question à laquelle se retrouvent confrontés plusieurs milliers de citoyennes et de citoyens chaque jour en France. Les tentatives d'extorsion peuvent se révéler très lucratives pour les pirates numériques qui redoublent d'ingéniosité pour vous berner. Méconnaissance des modes opératoires des criminels et des bonnes pratiques : quelques recommandations simples peuvent pourtant vous aider à ne plus être victime du chantage numérique.

Retrouvez toutes nos bonnes pratiques sur notre boîte à outils !

Chantage à la webcam, je connais !

Karim- Chantage webcam

Vous recevez un mail d'un pirate qui vous menace d'envoyer à votre famille et à vos contacts des vidéos de vous prises via votre webcam lorsque vous auriez navigué sur des sites compromettants. Le mail est bien écrit et il peut même vous donner votre mot de passe ou ancien mot de passe comme « preuve » de piratage ! On vous demande un versement en monnaie virtuelle, le bitcoin, pour effacer les vidéos. Vous venez d'être victime d'un chantage à la webcam prétendument piratée.

Un seul mot d'ordre : ne payez pas ! Les messages jouent sur la honte et l'urgence pour que les victimes cèdent à la requête des criminels. Ils n'ont aucune preuve, souvent parce que vous n’avez jamais consulté les sites mentionnés, et envoient ces mails en masse en espérant qu'une – voire plusieurs – personnes mordent à l'hameçon.

Comment les pirates ont-ils pu avoir votre mot de passe ? Comment éviter que la situation ne se reproduise ? Retrouvez toutes nos recommandations sur notre boîte à outils !

Rançongiciels, jamais entendu parler !

Isabelle - rançongiciels

Vous recevez un mail d'un collègue vous demandant d'imprimer un document en urgence. Vous téléchargez la pièce jointe pour lui rendre service mais un message apparait alors pour vous demander une rançon ! Panique : Vous vous rendez compte que votre ordinateur ne fonctionne plus et que d’autres collègues vivent la même chose. Il faut payer une somme d'argent conséquente afin que les machines et documents soient libérés.

Vous venez d'être victime d'un rançongiciel, un logiciel malveillant qui chiffre vos documents et ordinateurs pour en bloquer l'accès. Le pirate étant le seul à posséder la clé de déchiffrement, il tente de vous extorquer en vous promettant de vous rendre vos données. Il ne vous donnera pourtant jamais la clé, que vous ayez payé la rançon ou non. Ne cédez pas !

Rendez-vous sur la boîte à outils pour retrouver tous nos conseils face à cette menace en pleine recrudescence.

Le BA-BA pour sécuriser sa vie numérique

affiche 2020 Chantage numérique

En préventif

  • Ne cliquez jamais sur les liens / ne téléchargez jamais de pièces jointes venant d’un expéditeur inconnu

  • Choisissez des mots de passe plus robustes

  • Pensez à faire des sauvegardes journalières

  • Effectuez vos mises à jour

  • Sensibilisez votre entourage et vos collègues en vous appuyant sur les publications des experts (guides, infographies)

En réactif :

  • Ne payez jamais les rançons demandées

  • Obtenez de l’assistance auprès de Cybermalveillance.gouv.fr si vous avez été victime d’un chantage à la webcam ou d'un rançongiciel qui vous mettra en relation avec des professionnels à proximité

  • Portez plainte auprès des autorités compétentes si vous avez été victime d’un rançongiciel ou d'un chantage à la webcam