Les mots de passe

En octobre, j’agis pour sécuriser mes mots de passe

Sécurisez vos mots de passe

Darsissi deant son ordinateur

Quoi ? Mon compte a été piraté et quelqu’un envoie des messages à mes proches ? Comment est-ce possible ?

Plusieurs milliers de Françaises et de Français sont confrontés à ces questions chaque jour. Des mots de passe, vous en utilisez de manière hebdomadaire, voire quotidienne. Boîte mail pro, perso, compte bancaire en ligne, réseaux sociaux, sites, applications… Vous en avez sûrement des dizaines. Le problème ! S’ils sont trop simples, sont-ils réellement inviolables ? S’ils sont complexes, comment faire pour m’en souvenir ? Cet octobre, le Cybermoi/s vous donne quelques bonnes pratiques faciles à mettre en place pour définir des mots de passe efficaces et faciles à retenir !

Shazam, ouvre-toi ! La phrase de passe
 

Avoir un mot de passe compliqué qui mélange majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux (*% ! etc), c’est bien. Mais comment faire pour s’en souvenir ? Et de la dizaine d’autres mots de passe dont il faut également se souvenir car vous ne réutilisez pas les mêmes sur vos différents comptes ?

La réponse se trouve dans la phrase de passe. Plutôt que de retenir un mot de passe complexe, utilisez une phrase ! Plus longue qu’un mot de passe et plus facile à retenir, elle augmentera considérablement la robustesse de vos accès. Un exemple :

Votre tortue s’appelle Georgette et vous habitez en Charente-Maritime [BD à venir cet octobre]. Préférez VOILÀ_LA_TORTU_DU17 plutôt que GEORGETTE ou ses dérives (GEORGETTE01, GEORGETTE! etc)

Si vous possédez trop de comptes pour vous souvenir de l’ensemble de vos phrases de passe, vous pouvez également faire appel à l’aide d’un coffre-fort de mots de passe.

Retrouvez ici toutes nos ressources pour un meilleur usage de vos outils numériques !

Image dessinée d'Audrey, personnal principal de la BD 2

Un mot de passe = un compte
 

Vous utilisez des phrases de passe que vous changez régulièrement. C’est super !

Malheureusement, par manque de temps ou par méconnaissance, vous recyclez vos mots de passe et utilisez le même sur plusieurs sites ou applications, professionnelles comme personnelles. Attention, danger ! Vous n’êtes pas garants de la sécurité des sites sur lesquels vous vous inscrivez, et certains peuvent être faciles à pirater. Imaginez : votre adresse e-mail et votre mot de passe se retrouvent diffusés sur la toile et sont récupérés par un pirate mal intentionné. Rien de plus simple pour lui que de tester votre combinaison sur plusieurs sites puis de s’infiltrer dans vos autres comptes, voire sur le réseau informatique de votre entreprise [BD à venir cet octobre].

De l’usurpation d’identité à la propagation d‘un rançongiciel et au chiffrement de vos données professionnelles, le champ est libre pour les cybercriminels !

Rendez-vous sur la boîte à outil (URL) pour retrouver tous nos conseils afin de sécuriser vos mots de passe et prévenir les risques de rançongiciels, menace en pleine recrudescence.

Retrouvez ici toutes nos ressources pour un meilleur usage de vos outils numériques !

Le BA-BA pour sécuriser sa vie numérique
 

1. Choisissez des mots de passe longs et complexes

  • Vos mots de passe doivent être longs, complexes avec majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux

  • Ils peuvent prendre la forme d’une phrase de passe pour en favoriser la mémorisation

  • Vous pouvez également utiliser des coffres-forts de mots de passe

2. N’y intégrez pas d’informations personnelles (date de naissance, prénom de votre enfant…)

  • Et prenez garde à l’accessibilité de vos informations personnelles sur les réseaux sociaux

3. Utilisez un mot de passe unique pour chaque compte

  • En particulier pour les comptes les plus sensibles : adresses mails, usages professionnels

4. Changez vos mots de passe par défaut

5. Ne communiquez pas vos mots de passe

6. Activez l'authentification à double facteur lorsqu'elle est disponible

Sans oublier, bien sûr, de faire des sauvegardes régulières de vos contenus, de mettre à jour vos appareils et logiciels, et de ne pas cliquer sur les liens ou télécharger de pièces jointes venant d’un expéditeur inconnu.